Un site utilisant unblog.fr
  • Accueil
  • > Les Villages du Hainaut Français

Les Villages du Hainaut Français

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Ce blog est une incitation à la visite des villages du Hainaut.

Si vous visionnez ce blog avec un smartphone il vous sera sans doute nécessaire de cliquer sur l’onglet  « Ordinateur » de votre appareil  pour activer la bonne version du site, C’est à dire avec la colonne de droite visible.

 Un peu d’Histoire Source Hainautpedi@

Le Hainaut est un  ancien comté qui relevait du Saint Empire romain germanique en bordure du royaume de France. Il fut occupé par les Nerviens avant d’être conquis par les légions de César.  Plus tard, il constitua un pagus de la Civitas Nerviorum.

Sa dénomination originelle (pagus Fanomartensis) provient du nom de la localité de Famars située dans sa partie méridionale, alors que le nom actuel dérive de celui d’une rivière qui le traverse, la Haine (Hennegau de Henne, la Haine, et Gau, comté carolingien).

Le Hainaut est maintenant une région transfrontalière ; à cheval sur la France et la Belgique, correspondant approximativement à l’ancien comté de Hainaut.

Les villages du hainaut qui feront l’objet d’articles dans ce blog seront principalement Français.

Il ne s’agit pas ici de créer un guide touristique ni de faire double emploi avec les encyclopédies en ligne et les brochures des offices de tourisme, mais de présenter ces villages hennuyers à l’aide de quelques photos, que chacun peut d’ailleurs faire en flânant le weekend.

Des légendes, des faits historiques tenteront de rendre ces articles agréables à regarder.

Des liens vers des circuits de promenade ou de randonnée y seront placés.

Remarques

- Les frontières du Hainaut ont été très fluctuantes au fil des siècles. Des villes comme Saint Amand-les-Eaux du bailliage de Douai ont été  rattachées  à diverses époques au comté de Valenciennes.

D’après le Comité Départemental du Tourisme du Nord, le Hainaut regroupe les arrondissements de Douai, Cambrai et Valenciennes. Mais selon wikipédia, l’avesnois pourrait être compris dans le Hainaut.

-L’illustration en en-tête de cette page représente Saint-Amand-les Eaux et la vallée de la Scarpe. On y distingue en premier plan le moulin des loups et en arrière  plan l’abbaye en ruine, On doit cette peinture à Daniel Lefévère peintre Roubaisien  qui entreprend  actuellement l’interprétation en gouache acrylique sur bois des gouaches sur parchemin d’Adrien de Montigny (albums de Croÿ. 1596 / 1609).

Retrouvez les articles dans la colonne de droite dans l’onglet « articles récents »——->

Certains villages ont une histoire commune. Vous retrouverez les articles dans l’onglet « Page d’accueil et pages communes » dans la colonne de droite———->

   -§-

LICENCE  CC-BY-NC-SA  Licence Creative Commons
Les photos personnelles de ce blog sont mises à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.

Pour les autres photos et illustrations: les sources sont citées.

   -§-

6 Commentaires pour “Les Villages du Hainaut Français”


  1. Fabrice D écrit:

    Merci pour ces agréables lectures. D’après mon analyse, le Hainaut qui va de Cambrai aux abords de Bruxelles et de Ath a l’Avesnois suis grosso modo les pourtours des terres Neuviennes qui a ma grande surprise, lors de l’exposition a Bavay et a Ath sur la servie gallo romaine, allait presque a toucher Antwerpen.

    Répondre

    • hanwide écrit:

      Merci Fabrice pour votre commentaire, j’ai un peu tardé à vous répondre.J’étais occupé à la rédaction d’articles sur d’autres blogs. Mille excuses !
      Pour en revenir au territoire Nervien, j’ai retrouvé la photo que j’ai faite dans le Hall d’ entrée du musée de Bavay, elle représente l étendue du territoire Nervien à l’époque gallo-romaine. Les deux villes situées les plus au nord de ce territoire sont Zemst et Elewijt dans le brabant Flamand. Je n’y vois pas apparaître Antwerpen. Néanmoins comme vous le dites on est surpris par l’étendue de ce territoire. Antwerpen (Anvers) n’est qu’à une trentaine de km de Zemst.
      Cordialement
      Georges

      Répondre

  2. Pierre Fr. écrit:

    Bonjour,

    Belle initiative et agréable rencontre en l’église Saint Martin de Saint Saulve.

    Pierre, apprenti organiste

    Répondre

    • hanwide écrit:

      Merci Pierre pour cet encouragement.Nous nous sommes rencontrés fortuitement dans l’église St Martin de Saint Saulve.J’y cherchais des points communs avec l’église Saint Saulve de Vendegies-sur-Ecaillon. Le prochain article de mon blog sera consacré à Vendegies-sur-Ecaillon. Des photos du Menhir, de l’église, de la chaussée Brunehaut, des moulins y figureront.
      Nous aurions pu parler plus longtemps de nos passions respectives, mais l’église fermait.
      Cordialement
      Georges B

      Répondre

  3. M. Bernard écrit:

    Toujours aussi complet, documenté, intéressant.On ne peut que t’encourager à continuer. tu DOIS ajouter Neuville à la liste des villages . merci

    Répondre

  4. D. Francis écrit:

    Très bonne initiative et merci de nous faire profiter de tes recherches .

    Répondre


Laisser un commentaire